en haut

Le centre de soins de transition n'ouvrira pas pour le moment

Publié jeu. 23 avril 2020

Le centre de soins de transition pour notre région dans le Centre pour la jeunesse, l’art et création « Destelheide » à Dworp, ne sera finalement pas ouvert

En effet, la capacité du réseau hospitalier est assez grande pour accueillir et traiter de manière qualitative le nombre actuel de patients covid-19 positifs et négatifs.

La Zone de Premiers Soins du Zennevallei et l'AZ Sint-Maria continueront donc à se concentrer sur le soutien à la (ré)admission des patients dans les différents établissements de soins, y compris les centres de soins résidentiels, ou à leur domicile. Ils soutiendront également les institutions de soins en matière d’équipements de protection individuelle pour les patients et le personnel, de conseil, de formation et - si nécessaire – de mise à disposition de personnel supplémentaire.

Ce qui a précédé

Début avril, il a été annoncé que le Centre pour la jeunesse, l’art et création « Destelheide » serait ‘transformé’ en centre de soins de transition dans le cas où l'hôpital général Sint-Maria Halle ne serait plus en mesure de faire face à l'afflux de patients atteints du coronavirus. Tous les préparatifs nécessaires ont été effectués au cours des dernières semaines afin de pouvoir ouvrir immédiatement les portes du centre de soins de transition en cas de saturation du réseau hospitalier. Pendant le week-end de Pâques, le gouvernement flamand a également approuvé la création d'un tel centre dans notre région.

La Zone de Premiers Soins du Zennevallei - qui assure la coordination générale – en accord avec l'hôpital AZ Sint-Maria et le cercle des médecins du Zennevallei est arrivée à la conclusion que le démarrage effectif du centre de soins de transition n’était pas nécessaire pour le moment. Grâce à une politique de soins intégrée entre l'hôpital, les centres de soins résidentiels et la Zone de Premiers Soins, de nombreux patients ont déjà pu retourner en toute sécurité dans leurs centres de soins résidentiels ou chez eux, où ils peuvent bénéficier d’un suivi via des soins à domicile. Cela a permis de garantir une capacité d'accueil suffisante dans les hôpitaux. L'élaboration du scénario « Destelheide » n'a cependant pas été en vain. Il est possible que nous devions faire face à un second pic d'infection. Dans ce cas, si l'AZ Sint-Maria est saturé, le travail préparatoire aura déjà été effectué.

Bon déroulement de la (ré)admission dans les centres de soins résidentiels

Selon la Zone de Premiers Soins du Zennevallei, les centres de soins résidentiels, contrairement à l'hôpital ou au centre de soins de transition, sont beaucoup mieux adaptés aux besoins spécifiques de ces patients. Ils peuvent immédiatement offrir les soins et l'infrastructure adaptés. Dans le scénario « Destelheide », en revanche, le fonctionnement opérationnel devrait être lancé à partir de zéro, ce qui impliquerait toute une organisation.

C’est pourquoi l'accent est maintenant mis sur le soutien à la (ré)admission des patients dans les centres de soins résidentiels. La Zone de Premiers Soins du Zennevallei assistera l'hôpital et les centres de soins résidentiels pour (ré)admettre ces patients, afin qu'ils reçoivent les meilleurs soins possibles dans les conditions les plus optimales.

De plus, la Zone de Premiers Soins du Zennevallei et l'AZ Sint-Maria Halle, fourniront un soutien en termes d'équipement de protection individuelle pour les patients et le personnel, de conseil et de formation et - si nécessaire - du personnel supplémentaire. L'accent est mis sur la sécurité et la protection du patient, des résidents et du personnel. Toutes les parties sont déjà enthousiastes à l'égard de la proposition et se donnent beaucoup de mal pour créer une situation sûre pour tout le monde. L'accent est également mis sur les soins au domicile du patient, de telle sorte que, dans la mesure du possible, le patient puisse se rétablir dans son environnement familier. Dans ce cadre, le patient est pris en charge par la même équipe de soignants et d'infirmiers qui se rendent régulièrement sur place pour les soins.

Info : Sécurité intégrale | noodplanning@halle.be | T 02 365 97 15
Retour aux nouvelles
  • Shakelzorgcentrum Destelheide

Heures d'ouverture et contacts

Service communication

adresse
Grand' route 222
1620 Drogenbos
tél.
02 333 85 14
adresse e-mail
info@drogenbos.be

Heures d’ouverture

Aujourd'hui: 9 h 00 - 12 h 00
Demain: 9 h 00 - 12 h 00

SUR RENDEZ-VOUS